Discussion #35_Saison3

Max : « Ce n’est pas le pénis qui fait l’homme. »

Pour ce nouvel épisode, je vous invite à découvrir Max, 31 ans.

Max est né dans le mauvais corps.

Des moments très douloureux de son adolescence, à la confusion de son orientation, en passant par une sexualité unilatérale alors qu’il est encore dans son corps de naissance altèrent son épanouissement et son expression de genre.  Ce sont différentes précieuses rencontres qui aideront Max à prendre conscience de ce qui lui permettrait d’être enfin en phase avec son genre intrinsèque et sa sexualité. 

Il attendra l’approche de la trentaine pour sauter le pas, et c’est en 3 années qu’il opérera sa transition.  Sa compagne, véritable pilier de sa vie, l’accompagne aujourd’hui dans la découverte de sa position sociale d’homme et la reconnaissance en tant que tel. 

Max rappelle – avec raison – que la transition médicale n’est pas une obligation dans l’expression de sa transidentité et elle n’est pas nécessaire à sa légitimité d’homme ou femme trans.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *