Discussion #05_Saison2

Vincent :  » J’ai toujours comparé le sexe à la nourriture. »

A 69 ans, Vincent n’a qu’un seul regret : ne pas s’être assumé plus tôt.

Homosexuel d’aussi loin qu’il s’en souvienne, Vincent a porté le masque social en se mariant (deux fois). Pendant ses vies maritales, des amants mais aussi des maitresses et aucune once de culpabilité. Pour Vincent, il est impossible d’être fidèle de corps. C’est à l’aube de l’an 2000 qu’il décide de ne plus fréquenter sexuellement les femmes.

Aujourd’hui, il a des rapports intimes, tendres avec ses amants réguliers (des hétéros vicieux comme ils se définissent) mais aussi avec des inconnus dans les Saunas de la capitale qu’il fréquente. 

C’est un sexagénaire sans tabou et sans filtre qui se raconte et propose une vision décomplexée du sexe et de son rapport au plaisir charnel.  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières discussions